Que vous ayiez opté ou non pour une vente sans commission, vous allez rapidement être amené à faire visiter votre bien. Si les futurs acquéreurs peuvent être séduits au premier coup d’oeil, il vous faudra aussi redoubler de préparation pour les faire apprécier votre appartement sur l’ensemble de la visite. Voici nos conseils. 

Connaître votre appartement par coeur, l’aménager pour les visites

  • Préparez votre contrat de vente initial, vos diagnostics et vos factures énergétiques : les futurs acquéreurs voudront probablement tout savoir sur les éléments techniques et les charges liées à votre bien. Plus vous serez en mesure de répondre à leurs questions (“Combien payez-vous en moyenne pour l’eau ? L’électricité ? Le gaz ? Quelles sont les charges de copropriété ?), plus ils pourront se projeter dans leur futur habitation.
  • Préparez une description détaillée de l’appartement en n’omettant aucun élément : la surface réelle (Carrez, au sol), le vitrage, le type de chauffage, les rangements, la présence ou non d’une cave, d’un parking, local à vélo, local poubelle… La visite ne se limite pas nécessairement au simple appartement. Vous pouvez d’ailleurs commencer par les parties communes ou séparées de l’appartement (cave ou parking), un bonus et un bon préambule lors d’une visite : les attentes sont généralement peu élevées sur ces éléments.
  • Aménagez votre appartement pour les visites : disposition des meubles, objets qui traînent ou ménage douteux… L’aménagement et la propreté de votre appartement sont des points à ne pas négliger avant chaque visite. Un futur acquéreur se projettera plus facilement dans un appartement épuré, d’aspect fonctionnel et propre.
  • Soyez commercial et donnez les points positifs de votre appartement : vous le quittez, mais vous y avez vécu plusieurs mois et savez ce qui fait son charme, plus qu’un agent immobilier. N’hésitez pas à en parler sincèrement, pour donner envie à ses futurs propriétaires !

 

Préparer sa visite

L’environnement de votre appartement

  • Vos visiteurs vont peut-être, dans un second temps, vouloir connaître l’environnement de votre quartier.
  • Préparez la liste des commerces que vous avez fréquentés dans votre quartier : votre boulangerie préférée ? Un boucher ou un fromager à recommander ? Dans quel supermarché alliez-vous faire vos courses ? Y’a-t-il des commerces de services à proximité : cordonnier, pressing ?
  • Parlez à vos futurs acquéreurs des infrastructures du quartier : où sont les écoles, collèges et lycées les plus proches ? Quelles sont les lignes de bus les plus pratiques ? Quel métro, RER ou tramway utilisez-vous ? Quelles étaient vos sorties régulières (café, restaurant, musée…) ?
  • De manière globale, comment voyez-vous votre quartier et quels souvenirs y avez-vous ?

N’oubliez pas que, même si vous ne réalisez pas les visites vous-même, vos agents immobiliers apprécieront l’ensemble des petits détails que vous pourrez leur donner sur votre appartement et son environnement (le quartier, la commune). N’hésitez pas à écrire un maximum d’informations sur votre vie de tous les jours dans votre appartement à vendre (ou votre maison).