Vous êtes résident du 11e arrondissement et changez de quartier ou de commune ? Vous quittez l’Île-de-France ou souhaitez un appartement plus grand ? Quoi qu’il en soit, c’est le bon moment pour vendre votre appartement, comme l’explique Michael La Rocca, agent à Paris. 

 

Un quartier toujours aussi prisé

Activités et sorties, vie de quartier, parcs… Le 11e arrondissement de Paris reste encore aujourd’hui l’un des plus demandés, comme l’explique l’agent immobilier Michael La Rocca : « le 11e arrondissement mêle vie de quartier et vraies possibilités de sorties. Il a néanmoins gardé un côté populaire et attachant, avec des lieux de vie organisés autour des arrêts de métro, des bars et restaurants authentiques, des espaces culturels variés. ». Pour autant, l’arrondissement est plus calme que certains de ses bruyants voisins : « par rapport au Canal Saint-Martin, à partir des quais de Jemmappes et de Valmy, le 11e est un quartier vivant mais qui n’est pas saturé de bars et clubs. En résumé : un bon compromis qui séduira de nombreux acheteurs. ».

 

Des prix au plus haut

 

D’autant plus que le succès de l’arrondissement ne se dément pas côté prix : « après une légère stagnation à la suite de la crise de 2008, les prix sont repartis à la hausse depuis 3 ans. Leur croissance est régulière et assez impressionnante : on atteint désormais une moyenne de 9 500€ du m2*, pour des prix qui ont connu une hausse de plus de 50% en moins de 10 ans », explique Michael.

D’autant plus que les acheteurs sont au rendez-vous malgré l’augmentation des tarifs des appartements : « les prix immobiliers en hausse continue sont contrebalancés par les taux de crédit extrêmement faibles. On reste encore, en France et en Europe, sous la barre de 2%, contrairement aux Etats-Unis qui commencent à remonter leurs taux directeurs. », précise Michael. Un argument de poids pour ne pas tarder à acquérir son premier bien et aller rapidement voir le banquier : « les potentiels acquéreurs sont conscients que les prix parisiens, notamment dans le 11e arrondissement, vont continuer à augmenter ; dans le même temps, la situation bancaire assez exceptionnelle n’est pas appelée à durer : elle incite donc les familles et primo-accédants à aller chercher le meilleur crédit possible pour un investissement de moyen ou long terme. ». La dynamique n’est donc pas forcément appeler à durer, mais le constat est simple, pour Michael : « c’est clairement le meilleur moment pour vendre un bien dans le 11e ! ».

Source : MeilleursAgents https://www.meilleursagents.com/prix-immobilier/paris-11eme-arrondissement-75011/